Un peu de répit

Les Mystères Interstellaires : Tome 1 - Chapitre 7

5/14/20232 min read

a very large alien - like creature creature with a very large mouth
a very large alien - like creature creature with a very large mouth

Jenny, dans un élan de réflexion rapide, avait quitté la pièce précipitamment pour trouver de l'eau froide. Son intention était de l'utiliser pour attirer l'attention d'Aric et Morpheus, afin de les distraire de leur confrontation violente. Cependant, avant qu'elle ne puisse revenir avec l'eau, la situation prend une tournure encore plus intense.

Alek, bouleversé par la violence de la confrontation entre Aric et Morpheus, crie à Aric : "Espèce de monstre ! Regarde ce que tu as fait à Morpheus !". Ses mots sont empreints d'une colère et d'une tristesse profondes.

Aric, gardant son regard fixé sur Morpheus tout en maintenant son blaster en position défensive, répond avec une froide détermination : "Si tu veux parler de monstres, rappelle-toi plutôt le tien." Les paroles d'Aric sont cinglantes, soulignant les difficultés passées d'Alek avec Morpheus et soulignant les contradictions inhérentes à leur relation.

Morpheus, profitant de cette légère distraction, tente une nouvelle fois d'attaquer Aric. C'est à ce moment précis que Jide, le maitre du vaisseau, arrive dans la pièce en criant pour stopper le chaos qui s'est installé. Sa voix retentit avec une autorité indéniable, ramenant un semblant de calme dans la situation tendue.

Alors que Jide intervient pour rétablir l'ordre, Jenny fait son entrée dans la pièce. Elle se dirige vers Morpheus, préoccupée par sa blessure, et décide de lui porter secours. La scène devient un peu dégoutante car Morpheus, étant un alien baveux, a des sécrétions visqueuses qui coulent de ses blessures. Jenny met de côté son dégoût, faisant preuve de compassion envers Morpheus.

C'est alors que Benjam, observant la scène avec un regard plein d'attention, tend son bras vers la blessure de Morpheus. Une énergie mystérieuse et magique émane de lui, enveloppant la plaie de Morpheus d'une lueur apaisante. Des vibrations et des sons harmonieux se font entendre, témoignant du pouvoir énigmatique de Benjam. Leurs propriétés curatives se manifestent alors que la blessure de Morpheus commence à se refermer.

L'atmosphère de la pièce se transforme, passant de la tension et du chaos à une certaine forme de répit. Les personnages, suspendus entre des émotions contradictoires, prennent un moment pour reprendre leur souffle et réfléchir à la situation qui les entoure.